Comparatif matériaux isolants


Il n’existe pas d’isolant miracle qui aurait à la fois un faible coût, une origine naturelle, de grandes propriétés isolantes… Choisissez votre isolant en fonction de vos besoins, de vos priorités et de votre budget, en vous aidant des informations ci-dessous.


5 devis gratuits en aménagement de combles

Isolants synthétiques

Les isolants synthétiques sont très performants mais ne sont pas écologiques. Ils produisent beaucoup d’énergie grise, c’est-à-dire la somme de toutes les énergies nécessaires à la production, à la fabrication, à l’utilisation et au recyclage d’un matériau.

aspect avantages inconvénients
POLYSTYRENE EXPANSE Panneaux Bonnes qualités isolantes Production d’énergie grise importante
POLYSTYRENE EXTRUDE Panneaux Très bonnes qualités isolantes (encore plus performant que le polystyrène expansé) Production d’énergie grise importante
POLYURETHANE Panneaux Excellentes qualités isolantes Matériau non respirant Production d’énergie grise importante Prix élevé par rapport aux autres isolants synthétiques
VERRE CELLULAIRE Panneaux ou blocs Très bonne isolation thermique Excellente résistance à l’humidité Très bonne résistance mécanique Ininflammable Production d’énergie grise importante Fragilité si en fine couche Nécessite une surface bien régulière pour une pose efficace

Isolants minéraux

Les isolants minéraux constituent généralement une solution économique mais leur durée de vie est globalement moins importante que les autres. Parmi ces isolants minéraux, l’argile expansée fait exception : son prix est nettement plus élevé et sa durée de vie également.

Pour tout savoir sur les prix des isolants : prix isolant

aspect avantages inconvénients
LAINE DE VERRE (obtenue à partir de sable) Rouleaux Peu onéreuse Bonnes performances thermiques Incombustible Matériau non respirant Production d’énergie grise importante Durée de vie courte Pose plus délicate que pour la laine de roche
LAINE DE ROCHE Rouleaux Peu onéreuse Bonnes performances thermiques Durée de vie plus longue que la laine de verre Incombustible Matériau non respirant Production d’énergie grise importante Prix plus élevé que la laine de verre
VERMICULITE Vrac Haute résistance thermique et au feu Fort pouvoir absorbant Excellentes propriétés d’isolation thermique et acoustique Economique Durée de vie réduite
PERLITE Vrac Inerte Ininflammable Imputrescible Propriétés inaltérables dans le temps  
ARGILE EXPANSEE Vrac ou blocs Durabilité exceptionnelle Excellente tenue au feu Insensible à l’eau Excellente résistance mécanique (compression) Propriétés isolantes limitées Prix élevé

Isolants végétaux

Les isolants végétaux présentent de bonnes performances thermiques et relativement peu d’inconvénients.

aspect avantages inconvénients
FIBRE DE BOIS Panneaux (souples ou denses) Bon équilibre entre isolation et énergie Production d’énergie grise pouvant être importante Matériau plus ou moins respirant selon le liant utilisé
OUATE DE CELLULOSE Vrac ou Panneaux Bonne inertie thermique Incombustible Imputrescible  
LIEGE Vrac ou Panneaux Bon isolant thermique et phonique Incompressible Imputrescible Matériau peu respirant Encourage la surexploitation des ressources en liège
LAINE DE CHANVRE Rouleaux ou Panneaux Performances thermiques similaires aux laines minérales Propriétés respirantes Incorporable dans un enduit isolant  
LIN Rouleaux ou Panneaux Léger Bonnes performances thermiques Faible inertie thermique

Autres isolants

Certains isolants ont la capacité de réguler l’humidité de l’air. C’est le cas de la laine de mouton et du textile recyclé.

aspect avantages inconvénients
LAINE DE MOUTON Rouleaux Excellentes capacités hygrométrique (régule l’humidité de l’air)  
TEXTILE RECYCLE Rouleaux ou Panneaux Performances thermiques similaires aux laines minérales Capacités d’hygrométrie Faible inertie thermique
BETON CELLULAIRE Vrac A la fois matériau isolant et de gros œuvre Matériau respirant Incombustible Ne peut être mis en contact direct avec un métal

A noter :

Le polyester et les laines minérales sont de loin les matériaux les plus utilisés : 95 % des cas.

Notre expert vous conseille :

L’utilisation d’isolants minces réfléchissants (d’une épaisseur de 2 cm au lieu des 20 cm habituels) est déconseillée. En effet, leur capacité d’isolation est trop faible et ne permet pas de respecter la réglementation thermique.

Pour avoir plus de conseils, voir également : conseils aménagement combles




Demandez vos devis Aménagement combles gratuits en 1 minute !