Isoler les combles : dispositifs d’installation


L’aménagement des combles doit prévoir les conditions nécessaires au bien être de chacun. Le confort est ainsi assuré par une température maîtrisée grâce à une isolation performante. La technique de pose de l’isolant dépend de l’utilisation des combles, du matériau utilisé et des travaux possibles. Tous ces travaux représentent un coût qu’il est important de connaître : cout aménagement combles

isoler combles habitables

Isoler des combles perdus

Même si l’on décide de ne pas aménager les combles, c’est-à-dire de les laisser perdus, l’isolation reste indispensable. Elle garantit le confort thermique dans la maison. Elle permet également de faire des économies d’énergie.

Il existe alors différentes solutions d’isolation :

  • isoler par le plancher : l’isolant est posé directement sur le plancher des combles. Vous pouvez appliquer 1 ou 2 poses selon le matériau utilisé
  • isoler entre les solives : l’isolant est posé entre les poutres (solives) situées à l’horizontale sous le plancher. Afin d’éviter toute fuite thermique, une seconde couche est posée sur la précédente perpendiculairement.

A noter :

Attention à ne pas circuler sur l’isolant car celui-ci ne peut pas soutenir votre poids. Vous ne devez marcher que sur les poutres.

Isoler les combles habitables par l’intérieur

Les combles habitables peuvent être isolés par l’intérieur. Autrement dit sous la toiture.
L’isolation peut être posée :

  • en 1 seule couche. On parle alors d’isolation mono couche. L’isolant est appliqué sous la charpente.
  • en 2 couches. La 1ère est posée entre les chevrons (pièces de bois verticales de la charpente), et la 2ème au-dessus des chevrons.
    Dans les 2 cas, un parement de finition doit recouvrir l’isolant. De plus une lame d’air est aménagée dans la couverture afin que l’humidité n’entame pas les qualités de l’isolant choisi,.

A noter :

La pose d’un pare-vapeur est nécessaire pour éviter que l’humidité produite par l’activité humaine à l’intérieur ne se propage à l’isolant. Le pare-vapeur est placé entre l’isolant et le parement. Seuls les isolants synthétiques de type polystyrène ou polyuréthane peuvent s’en passer.

Isoler les combles habitables par l’extérieur

L’isolation thermique des combles par l’extérieur est plus performante, car elle permet une isolation continue et le matériau est mieux aéré. Mais les travaux sont plus importants et donc plus onéreux. Cette solution s’avère idéale pour une construction en cours, car aucun chantier de modification de la toiture ne doit intervenir lors de la création de la maison et des combles.
Vous pouvez poser l’isolant :

  • sur les pannes, c’est-à-dire sur les poutres horizontales de la charpente qui soutiennent les chevrons
  • sur les chevrons, c’est-à-dire sur les poutres de bois verticales de la charpente
    L’isolant fait partie de la couverture et n’empiète donc pas sur la surface habitable des combles.

Conseil d’expert :

Quelle que soit la méthode d’isolation choisie pour les combles, le matériau doit impérativement être posé sur une surface propre et saine. Sinon, humidité, moisissures et champignons amoindriraient les capacités de l’isolant.

Isoler sans calfeutrer

Ménager des aérations (notamment grâce à une ventilation mécanique contrôlée (VMC) est indispensable. L’air doit se renouveler et l’humidité produite par l’activité humaine doit être évacuée.




Demandez vos devis Aménagement combles gratuits en 1 minute !